Travaux Green Trou N°4

Partie 1

Le green du 4 n’a jamais été « shappé » lors de sa création en 1992.

30 après, il est temps de passer à l’action et de le refaire entièrement.

Les travaux dureront 4 mois environ du mois de juillet au mois d’octobre 2022 avec un semis en fin de chantier.

L’ouverture est prévue au mois de mai 2023 et peut être avant si la météo est clémente.

Les étapes de la construction que vous pourrez suivre quasi en temps réel sur ce blog :

  • Défrichement des arbres et arrachage des souches de 5 peupliers, un cerisier et un poirier
  • Déviation de la conduite d’arrosage principale et réalimentation de l’arrosage du green provisoire
  • Vidage et stockage du sable des bunkers à détruire
  • Décaissage et stockage du green du 4 à détruire
  • Mise à niveau du terrain avec de la terre de remblaie
  • Décaissage du futur nouveau green
  • Pose des drains
  • Pose de 10 cm de gravier sur toute la surface du green
  • Pose de terre végétale sur 20/30 cm
  • Pose du mélange d’origine de l’ancien green
  • Pose d’un nouveau sable qui sera mélangé à de la céramique poreuse
  • Construction de deux bunkers
  • Mise en place de l’arrosage
  • Mise à niveau final
  • Test de l’arrosage
  • Semi du green avec de l’agrostide stolonifère
  • Semi du reste du terrain avec un mélange ray-gras et agrostide

 

Mise en place du chemin avec la mini pelle

Les deux raisons qui provoque cette intervention sont :

  • L’omniprésence des arbres et leurs racines envahissantes.
  • La pente uniforme sur tout le green rendant le jeu quasi impossible en cas de forte roule.

Depuis 2021 un green provisoire a été mis en place et permettra aux joueurs de continuer à jouer sur le trou numéro 4, certes diminué mais encore existant.

Besoin matériel :

  • 200 M3 de tout venant soit 20 camions
  • 40 M3 de gravier drainant soit 4 camions 
  • 1 semi de 20 M3 de sable pur
  • 100 mètres de drainage
  • 1 réseau d’arrosage complet
  • Semences green et fairways
  • Chargeur JCB et pelle mécanique 1,5T, tracteur avec remorque, dameuse, enfouisseuse rotovator

Mise en forme grossière du tour de green avec le chargeur JCB

Mise en place du sable de l’ancien green du 4, les touffes visibles sont les restes de racines de l’ancien green

Comment est construit le green ?

  • Le fond de forme détermine les pentes principales et assure une stabilité du terrain
  • Des canalisations de drainage sont posées en Y
  • 10 cm de gravier est posé sur le fond de forme
  • 20 cm de terre végétale est posée sur le gravier
  • 20 cm de l’ancien sable est posée sur la végétale
  • 10 cm de sable pur est posé sur l’ancien sable
  • Le tout sera broyé et mis à niveau

1er juillet 2022

8 aout 2022

31 aout 2022

Deffrichage des arbres et racines de 5 peupliers, un poirier et un cerisier. Kiki trone sur le cerisier !

Nouvelle canalisation de l’arrosage principal qui est dévié avant travaux.

Compactage du fond de forme avec le chargeur JCB

Construction du bunker, un drain principal en puit perdu est au centre et rempli de gravier. Le tour est construit en contreplaqué de 5mm pour créer les formes rondes et éviter que la terre ne déborde sur le sable.

Drainage principal du green en Y en tuyaux de 100mm

Mise en place du drainage principal sur le fond de forme en argile après avoir posé les drains en forme de Y

Mise en place de 40 cm de sable pur composé de silice.

Au centre, le collecteur principal du drainage. Une colonne de drainage provient du green (forme de Y) et l’autre provient du drainage du fairway qui protège les ruissellements proche du bunker de gauche. Le drainage va se jeter dans le fossé.

Une fois que le mélange sable/organique a été pulvérisé avec l’enfouisseur nous mettons proprement à niveau et nous damons.

Création des tranchées pour intégrer l’arrosage du green et du tour de green.

2 sections indépendantes sont créees afin de ne pas arroser les bunkers mais juste les tours.

Le green dispose de 6 arroseurs Rainbird 5000 d’une portée de 10 avec un croisement à 100% avec les autres arroseurs. Le système est ajouté au système SOLEM d’automatisation d’arrosage en réseau 3G du reste des greens.

Un caisson commun reprend l’arrosage du green d’approche et du green du 4.

Dans la tranchée de 50 cm de profondeur nous insérons le tuyau de 32mm puis nous mettons une bache anti racine pour éviter la prolifération des racines des arbres sur le green.

Pour les 6 arroseurs nous fixons des raccords de prise en charge pour alimenter en eau les arroseurs.

La graine agrostide Proclamation de chez TeamGreen est mélangé à du sable pur séché. 10 gr/M² sont nécessaires pour semer les 300 M² du green. Le tout est semé à l’épendeur Scott.

Le green est ensuite roulé avec une tondeuse et nous créons des empreintes afin de mieux conserver la graine dans les cavités.

Le green est arrosé régulièrement afin de maintenanir une humidité permanente.

La suite dans 8 jours pour voir les premières levées.

Un dernier drainage depuis le bunker de gauche car j’avais creusé un puit pour que l’écoulement se fasse sous le bunker mais j’ai mis à jour une rémanence d’eau qui fait remonter celle ci à la surface du bunker.

Il a fallu donc créer un drainage depuis le bunker qui s’écoule vers le drain principal.La difficulté a été de passer sous l’arrosage du green sans l’abimer !

Le drainage qui démarre depuis le bunker et qui passe sous le tuyau d’arrosage.

Le drain traverse le regard d’arrosage et qui est relié au drainage principal.

Après 15 jours de semis du green celui ci commence à sortir.Rendez vous dans 15 jours pour les premiers roulages avant la tonte à la simplex.

 

 

 

Green semé et qui sort

Votre titre va ici

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Après 15 jours de semis du green celui ci commence à sortir.Rendez vous dans 15 jours pour les premiers roulages avant la tonte à la simplex.